اليوم الإثنين 9 ديسمبر 2019 - 12:44 صباحًا

 

 

أضيف في : الجمعة 9 أكتوبر 2015 - 10:44 مساءً

 

Abandonner son diesel de plus de 10 ans pourra rapporter 10.000 euros

Abandonner son diesel de plus de 10 ans pourra rapporter 10.000 euros
قراءة بتاريخ 9 أكتوبر, 2015

– La ministre de l’Écologie Ségolène Royal a annoncé l’élargissement de la super prime écologique octroyée jusqu’ici en échange de l’abandon d’un véhicule diesel vieux de plus de 15 ans.

Les détenteurs d’un véhicule à moteur diesel de plus de 10 ans sont à leur tour appelés à abandonner leur vieille voiture au profit d’un véhicule électrique ou hybride. Pour les motiver, la ministre de l’Écologie Ségolène Royal promet de leur accorder le super-bonus écologique d’un montant de 10.000 euros jusqu’ici réservé aux voitures diesel vieilles de plus de 15 ans.
Ce super-bonus avait été mis en place en avril dernier dans le but d’inciter les automobilistes à mettre à la casse leur vieux diesel polluant, mis en circulation avant le 1er janvier 2001. Mais son montant de 10.000 euros constitue en réalité un plafond, calculé en additionnant un bonus écologique de base à un autre bonus spécifiquement créé pour les véhicules électriques et hybrides. Pour espérer toucher la somme maximale de 10.000 euros, il faudra ainsi acheter ou louer un véhicule électrique neuf émettant jusqu’à 20 g CO²/km.
L’achat ou la location d’un véhicule hybride rechargeable émettant de 21 à 60 g CO2/km ne rapportera que 6500 euros. Et encore: ce montant n’est valable que jusqu’à la fin de l’année.
En effet, dès le 1er janvier 2016, le bonus écologique de base passera de 2000 euros à 750 euros pour les hybrides et chutera à 1000 euros au lieu de 4000 euros pour le hybrides rechargeables.

En élargissement ces bonus aux voitures de plus de 10 ans, Ségolène Royal espère convaincre plus d’automobilistes. L’an dernier, cette super-prime n’a touché que 2642 véhicules au lieu des 8000 attendus par le gouvernement.
La manœuvre s’inscrit également dans la politique de lutte contre le diesel, carburant le plus consommé de France.
La ministre a répété ce vendredi que l’exécutif envisageait bien de supprimer l’avantage fiscal d’environ 15 centimes par litre du diesel par rapport à l’essence. Mais «cela ne peut pas se faire du jour au lendemain», a souligné Ségolène Royal. «Je pense que sur cinq ans, ce serait la bonne solution», a-t-elle ajouté, évoquant «1,5 centime par année de baisse sur l’essence et de hausse sur le diesel». Selon elle, «les gens ont le temps de voir venir. Et comme le prix du baril est bas actuellement, ce sera pratiquement indolore».

تارودانت نيوز
Le FiGaRo